Arménie, Yerevan

Publié le 3/02/2008 à 01:10, Arménie
Mots clefs :

ARMENIE 

 

Gakik, un Arménien qui me prend en voiture après même pas une minute d'attente à la frontière, il me dit ‘Christ dans mon cœur’,

… la vodka et les petits encas, les légumes ramassés, les tapis muraux dans les maisons et les appartements visités,

La visite de Naghpat et Sanahin, de beaux monastères, les toits envahis par les herbes, des tombes à l'intérieur des églises, de belles croix sculptées,

Des ‘bouts de tissus’ dans les branches des arbres le long d'un fleuve,

Les nombreuses fabriques fantômes -fermées, les maisons en pierre ou en bois,

La ‘musique’ que fait la langue arménienne, l’alphabet qui m’est indéchiffrable.

 

Yerevan

Je loge chez un ami de Gagik, Hector, bien sympa, les deux sont membres d'une communauté pentecôtiste,

La difficulté d'être hôte notamment lorsque les horaires sont tenus ‘à l’arménienne’,

Le pain lavash très bon, la vodka artisanale que je me force à goûter, les hommes mangent entre eux, les femmes après,

Le mémorial et le Musée du génocide, Genève et le conseil national suisse figurent dans la liste des signataires ayant reconnu le génocide,

L’Eglise arménienne est apostolique monophysite –les natures divine et humaine de JC en un seul corps alors que pour les orthodoxes grecs les deux sont séparés- comme les Eglises éthiopienne, assyrienne, et copte

… le rôle fort de l’Eglise dans l'identité arménienne…il y a parfois des sacrifices d'animaux -bélier, coq, le signe de croix commence par la droite -les catholiques par la gauche

… le tambour et la coupole dans les églises,

De nombreux théâtres dans la capitale,

La visite du ‘Vatican local’ Echmiadzin, on arrive évidemment en retard pour visiter le musée

… un prêtre demande si je suis chrétien avant de me laisser utiliser les toilettes du séminaire

… un franciscain italien me cause en espagnol,

Les femmes entre elles -les hommes aussi- se prennent parfois sous le bras, en Europe la même chose serait peut-être mal vue ?,

Les rues de la capitale avec boutiques, cafés, restaurants, le tuf recouvrant les immeubles de Yerevan, le wedding palace comme dans les villes russes,

L’état des routes aux nombreux nids de poule, et la conduite un brin dangereuse,

Le Musée d'histoire, peu de commentaires en anglais sauf pour la période de bronze, la triade ‘terre-arbre-femme’, déesse de la fertilité, le vase symbolisant le sein, l’oiseau au sommet de l'arbre cosmique considéré comme un assistant des dieux, l’esprit solaire, le système du milieu correspondant au taureau, bélier, lion, chèvre, biche

… les éléments naturels tels que le soleil, le tonnerre, l’éclair, l’eau, le serpent dans l'eau et la tête en dehors considéré comme intermédiaire entre les deux mondes

… les ceintures étant des ‘evil impending actions’ ( ?) -le lien linguistique avec le mot étoile, khachkar étant la pierre commémorative ou cross stone ( ?),

Le musée des manuscrits, de belles pièces.

 


« Page précédente :: Page suivante »