Inde, de Chennai à Trivandrum

Publié le 2/02/2008 à 12:17, Inde
Mots clefs :

INDE 

 

Madras/Chennai

‘Mother India’, je l’appelle ainsi vu l'influence sur les autres pays d'Asie du sud-est au fil des siècles,

Les Indiens, plus grands qu'en Asie, plus minces qu'en Europe,

Les tuk-tuk, les taxis ambassador, les hochements de tête, le thé, le lhassi,

L'eau chaude qui est un luxe dans les hôtels, le service aléatoire en cas d'absence de pourboire, les promesses non tenues à l’hôtel,

Le contraste entre les slums et le shopping-mall drainant une clientèle aisée et westernisée – plus soignée qu'au nord dans mon souvenir, de beaux habits, sherwani -chemise, duppata -écharpe, bottom et mojori –souliers,

La danse rythmée, les mains, les pieds, la tête....référence à la danse cosmique de Shiva,

Dans un journal, je lis, un tiers des fonctionnaires sont des femmes, la structure sociale urbaine change, les femmes en général sont vouées aux taches domestiques, 50% des mariages seraient arrangés en ville, plus de 75% en campagne… dans les temps plus anciens, la femme choisissait son futur parmi une série de prétendants, l'homme marié portait 'dans le temps' des bracelets aux pieds, et comme la femme était toujours censée regarder par terre, elle connaissait le statut de l'homme en question,

Je lis encore…ce sont les Anglais qui auraient rigidifié le système de castes -en inventant ce mot- pour diviser la population.... il y a beaucoup de corruption et de clientélisme dans cette vieille démocratie,

J’apprends que l'informatique abîme la vie de famille lorsque le mari doit se rendre dans une autre ville pour travailler....on devient de plus en plus matérialiste et égoïste, paraît-il, les divorces deviennent chose commune,

Pour les 'locaux', passer d'un Etat à un autre, c'est comme aller dans un autre pays… il y a plusieurs Indes,

L'Anglais comme langue véhiculaire est indispensable, plus courant comme ‘mother tongue’ dans l'upper-class,

L'ambiance des temples, la ferveur et la foule, une constante en Inde,

Je vois beaucoup de femmes dans les rues, mais devant le cinéma il n’y a que des hommes,

Les gens causent plus volontiers -dans un anglais compréhensible, l'ambiance est sympa, on se sent ‘welcomed’ sauf dans les hôtels, mais souvent je marche dans l’indifférence…au fond qu'est-ce que j'attends, que tout le monde cesse toute activité pour me saluer et me faire un grand sourire ?,

Les dessins à la craie par terre –tikalu- pour une révérence à la vie, attirer la bienveillance des divinités,

Le Musée gouvernemental, la galerie de bronzes, Shiva -associé à la danse, la destruction, et Vishnu -associé à la prospérité, Krishna, Rama, etc

… je lis que le bouddhisme a été une réaction à l'excès de ritualisme dans l’hindouisme -pas de maître, pas de rituels, mais comme il est aussi basé sur les commentaires védiques, le terreau est le même… la tradition hindoue a par la suite incorporé Bouddha dans son panthéon en le considérant comme une incarnation de Vishnu,

Il paraît que les hommes n'ont pas besoin de se montrer machos, comme dans les pays latins, parce que leur rôle ne serait pas remis en question puisque la place de la femme est clairement définie… dans l’hôtellerie, les postes qui seraient occupés en Suisse par des femmes le sont ici par des hommes, ce sont d'abord les hommes qui doivent avoir un boulot, répartition des rôles oblige,

Lu sur une carte de menus, 'earthquake ice-cream',

Les panneaux appelant à des dons pour les victimes du Tsunami, mais qui donne quand on sait que ce sont des pauvres qu'on retrouve dans des tentes le long des routes ? N'y a-t-il pas surenchère en Occident, à qui donnera le plus, à qui souhaite placer ses pions économiques à long terme ? Une aide désintéressée ? Pas sûr,

Les nombreux festivals et fêtes religieuses en Inde,

Les jeunes, bien plus nombreux qu'en Europe, presque tous en ‘pattes d'eph’,

Les saris délicats des femmes s'habillant en traditionnel....on voit aussi des femmes à moto, au volant d’une voiture,

Beaucoup de pub, de photos de gurus et autres personnages importants s'occupant d'éducation, etc.,

L’église St-Thomas, seule église avec St-Pierre de Rome à abriter des reliques d’apôtres… j’y reste un moment, j’ai le blues,

Les papiers journaux pour essuyer les mains, pour emballer les aliments, etc.,

Les gens marchant parfois pieds nus,

Les déchets partout, l'absence de poubelles presque partout aussi,

La cigarette allumée à un interrupteur défectueux.

 

Mamallipuram

Un site protégé du Tsunami par une ceinture rocheuse déjà construite, avec un petit temple,

Durant la période de Pongal -la fête des moissons, on boit, on s'amuse, on sort en famille.

 

Thanjavur

Le superbe temple Chola, une petite visite avec guide, 108 lingam, tout est multiple de 9, un chiffre qui porte chance en Inde, les mantras -OM,

Il paraît que le sexe et l'alcool sont considérés comme dangereux pour la société indienne,

La brochure vantant les mérites du roi Raja Setoji II, vivant au 18-19ème, éclairé mais néanmoins sous tutelle des anglais.

 

Trichy

Une visite guidée hyper rapide du temple très 'baroque', plutôt impressionnant, de Vishnu qui est allongé et contemple… il ne peut regarder dans toutes les directions donc il n'y a que trois portes,

Il y a trois traits sur le front des shivaïtes, un trident pour les vishnuites,

Le dieu Ganesh, le plus populaire, est invoqué avant chaque action,

Le basilic symbolise la fertilité, le blanc de la noix de coco la pureté (?), le rouge de la pierre XY la prospérité, tout ça sur fond sonore constitué de mantras -genre OM,

Les tuk-tuks comme partout, et la pollution des eaux,

Le café ici très populaire, le thé aromatisé,

J'apprends qu’une bonne connaissance est décédée lors du tsunami, une triste nouvelle, cela aurait pu m'arriver, un événement jusqu’alors plutôt lointain devient soudainement proche… je fais des projets et en même temps je dois me dire que cela pourrait aussi être mon dernier jour....tout est tension et relâchement, en équilibre si possible,

Je suis malade, entendre la voix de proches fait du bien lorsqu'on voyage seul....c'est autre chose que le courriel.

 

Madurai

Le long du trajet depuis le train, une campagne paisible à voir, j’ai envie de sauter du train à une gare quelconque,

Autre exemple de temple 'baroque' coloré, avec une myriade de figures ornant les grands portails, Shiva et sa compagne sont honorés,

Dans un coin musée, je lis un descriptif pour un mantra-mandala, depuis la périphérie vers le centre : sorte de croix 'étagée' = monde terrestre, cercle =vie, lotus à 12 pétales = esprit, étoile à 6 pointes = esprit subtil, triangle = cœur, point = point divin,

Comme en Iran et dans d’autres pays, il y a autour des temples une grande activité commerciale, y compris les bijoutiers,

La religion, très importante dans la vie quotidienne du pays, reste plutôt difficile d'accès –pourrais m’imaginer rendre un culte à Ganesh ?

Lu sur des enseignes : 'Kwallity',

Le Musée Gandhi… à propos du drapeau, la couleur safran pour le courage et le sacrifice, le blanc pour la vérité et la paix, le vert pour la foi et la force,

Je suis malade, c’est le blues… je lis que les caresses permettent de diminuer la tension artérielle, ça me fait une belle jambe… de savoir mes parents ‘pas loin’ dans le subcontinent me donne envie de régresser… je rêve de pouvoir de temps en temps ne plus stresser pour trouver un logement, ne plus mal dormir à cause des moustiques,

Alors que le premier séjour en Inde était une révélation, celui-ci s’avère plus fatigant, je me sens plus vulnérable, physiquement et psychiquement,

 

Trivandrum

Dans le train, des businessmen de différents Etats parlant en anglais –avec leur ‘famous accent’, et des clients ‘middle class’ dans les compartiments AC,

Un agent de voyage me dit que les montagnes suisses ont qqch de particulier que les montagnes indiennes n'ont pas, les roches ou qqch comme ça......beaucoup d'Indiens adorent la Suisse et rêvent de s'y rendre,

Beaucoup de gens du Kerala ont un job dans les pays du Golfe,

Le rôle du parti communiste dans la vie politique, le plus haut taux d'alphabétisation en Inde,

Les habits repassés au fer chauffé au charbon, comme partout en Inde,

Les communautés musulmanes présentes dans tout le pays,

Les chaussures ‘bata’ partout,

L’hôtellerie pas terrible, nulle part une moustiquaire....les corps livrés en pâture aux moustiques,

Un security check très long à l'aéroport pour Colombo.

 


« Page précédente :: Page suivante »